Archives de catégorie : Archives

Journée d’étude «Socialisations masculines» – 23 septembre 2016

Le Groupe Thématique 50 (Socialisations) de l’Association Française de Sociologie a le plaisir de vous inviter à une journée d’étude sur les
« Socialisations masculines », organisée autour du numéro 27 de terrains & travaux. La journée se déroulera le

23 septembre 2016
14h-17h30, INED, salle Sauvy
133 bd Davout, 75020 Paris

 Avec
• Michel Bozon (INED)
• Isabelle Clair (CNRS, IRIS)
• Colin Giraud (Université Paris Ouest Nanterre)
• Alban Jacquemart (CESDIP, Centre Maurice Halbwachs, Centre d’études de l’emploi)

Discussion introduite et animée par Muriel Darmon (CESSP)En présence des auteur-e-s, et des coordinateur-trices du numéro (Julien Bertrand, Martine Court, Christine Mennesson, Vinciane Zabban).

En raison du plan vigipirate, inscription obligatoire avant le 22 septembre : gt50afs@gmail.com

Télécharger l’annonce au format PDF

Appel à propositions « VARIA »

Appel à propositions d’articles 
Date de clôture de l’appel : 30 septembre 2016
Télécharger l’appel au format PDF

terrains & travaux prépare un numéro « Varia » à paraître en juin 2017. À cet effet, la revue lance un appel à propositions d’articles, issus d’enquêtes empiriques originales en sciences sociales.

Les propositions, de 4 000 signes maximum (espaces compris), présentant l’objet de recherche et la problématisation, ainsi que les options méthodologiques et théoriques retenues, devront parvenir sous forme électronique avant le 30 septembre 2016 aux adresses suivantes :

  • Carine Ollivier : ollivier[at]univ-rennes2.fr
  • Maxime Quijoux : maxime.quijoux[at]uvsq.fr

Les auteurs des propositions retenues devront faire parvenir leurs articles – de 50 000 signes maximum (espaces, notes et bibliographie compris), et accompagnés de 5 mots-clés et d’un résumé de 150 mots (en français et en anglais), ainsi que d’un titre en anglais – avant le 30 janvier 2017. Ces articles seront soumis à la procédure d’évaluation habituelle de la revue.

Les consignes relatives à la mise en forme des manuscrits sont consultables en ligne à l’adresse suivante : http://tt.hypotheses.org/consignes-aux-contributeurs/mise-en-forme

Annulation du dossier « L’objet télévisuel »

La revue terrains & travaux est contrainte, à regret, de renoncer au dossier « L’objet télévisuel » initialement programmé pour parution au premier semestre 2017 (appel à contributions initial consultable ici). Elle présente ses excuses à toutes celles et tous ceux qui avaient envisagé de soumettre un article pour ce dossier et les invitent à prendre contact avec Séverine Sofio (severine.sofio[at]cnrs.fr), si elles/ils le souhaitent, en vue d’une éventuelle publication dans un autre support.

Consommer autrement : histoire, sens et logiques pratiques

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 6 février 2017
Télécharger l’appel au format PDF

Un certain nombre de pratiques, en expansion aujourd’hui, visent à contourner ou contester les circuits économiques traditionnels pour l’acquisition et l’usage de biens et de services : voyager en covoiturage, se loger chez l’habitant, acheter des objets d’occasion sur Leboncoin.fr, écumer les vide-greniers, traquer les bonnes affaires sur les sites de dons, glaner à la fin des marchés ou récupérer les invendus dans les poubelles, mais aussi consommer équitable ou local, se fournir dans des AMAP, etc. Qu’elles remettent en question la logique maximisatrice du consommateur en promouvant d’autres valeurs éthiques ou écologiques, qu’elles requalifient symboliquement ou distinctivement d’anciennes pratiques (faire du vélo, jardiner) ou qu’elles se situent aux marges des comportements caractéristiques de la société de consommation, ces pratiques ont un statut qui reste encore mal documenté.

Comment rendre compte de ces formes de consommation et comment les interpréter ? Quels en sont les contours au-delà des pratiques les plus médiatisées ? Permettent-elles à des classes populaires fragilisées de repousser le manque et de se réinsérer dans la société de consommation ? Ou correspondent-elles à des formes d’engagement et de positionnement vis-à-vis de la société de consommation de la part de classes moyennes et supérieures à haut niveau de diplôme ? Dans la galaxie des pratiques de consommations alternatives qui connaissent un nouvel essor aujourd’hui, beaucoup combinent des régimes d’engagements utilitaristes – consommer «malin», moins cher, se débrouiller – et des pratiques à coloration plus politique – consommer mieux, moins, avec un impact moindre sur la planète, etc. Cette dimension politique peut être explicite (cas des freegans ou des AMAP par exemple) ou très secondaire (cas de la plupart des sites de consommation collaborative tels que BlablaCar, Airbnb, Drivy…). Elle pose la question plus large du renouveau des formes de questionnement politique des pratiques de consommation, des acteurs qui les portent, et de leurs positionnements par rapport aux traditions et répertoires de mobilisation existants (buycott, boycott, etc.) Continuer la lecture de Consommer autrement : histoire, sens et logiques pratiques

N°27 – Socialisations masculines, de l’enfance à l’âge adulte

Le n° 27 [2015/2] de terrains & travaux est coordonné par Julien Bertrand, Martine Court, Christine Mennesson et Vinciane Zabban. Il comporte un dossier thématique consacré aux socialisations masculines, de l’enfance à l’âge adulte ainsi qu’un article hors-dossier.

Ce numéro est disponible en version papier et en version électronique via le portail Cairn.

Sommaire :

Varia :

N°26 – La réputation et ses dispositifs

tt26couvminiCe n°26 [2015/1] de terrains & travaux,  coordonné par Jean-Samuel Beuscart, Pierre-Marie Chauvin, Anne Jourdain et Sidonie Naulin, comporte un dossier thématique consacré à la réputation et ses dispositifs ainsi que deux articles hors-dossier.

Ce numéro est disponible en version papier et en version électronique via le portail Cairn.

 

Sommaire :

Varia :

La fabrique des discriminations

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 12 février 2016
Télécharger l’appel au format PDF

Depuis une quinzaine d’années, en partie sous l’impulsion des politiques publiques, les travaux de sciences sociales sur les discriminations se sont multipliés. La sociologie comme l’économie, la psychologie sociale ou l’histoire se sont saisies de cet objet, dans le but premier de «l’objectiver» et de lever tout doute sur l’existence des phénomènes discriminatoires. Au-delà de cet objectif de «dévoilement» d’une réalité souvent occultée, les travaux sur les discriminations ont également visé à comprendre leurs mécanismes et leurs logiques. Le rôle des stéréotypes ou des inférences statistiques subjectives, le poids des institutions ou l’existence de «systèmes discriminatoires» ont été analysés pour redonner de l’épaisseur et du «sens» à l’inégalité de traitement localisée ou structurelle au détriment de certains groupes sociaux.

Malgré la multiplication de ces travaux, beaucoup reste encore à faire pour ouvrir la «boîte noire» des discriminations. Ce dossier de terrains & travaux se propose donc d’accueillir des contributions explorant cette «fabrique» des discriminations dans les différents domaines de la vie sociale (travail, éducation, logement, santé, etc.) et en lien avec différents «stigmates» distinctifs — qu’ils relèvent ou non d’identités naturalisées — ou critères visés par la loi (par exemple l’origine, le sexe, la religion, l’état de santé, le lieu de résidence, l’orientation ou l’identité sexuelle, l’activité syndicale, l’opinion politique, etc.) Il encourage la publication d’articles étayés empiriquement portant sur les processus discriminatoires et attentifs à la dimension toujours localisée des traitements différenciés en tant que produits des interactions sociales, tout en ayant pour ambition de les resituer dans les espaces organisationnels ou institutionnels plus larges qui les rendent possibles ou au contraire qui cherchent à les combattre.

On attendra des auteurs qu’ils fassent preuve d’une attention réflexive sur l’usage de la catégorie de «discrimination». Les discriminations peuvent être envisagées comme une réalité empiriquement saisissable, mais aussi en tant que construit social (politique, juridique, scientifique, etc.) Leurs contours varient avec le temps et leurs frontières peuvent faire l’objet de conflits normatifs et d’enjeux de définition (à l’instar des emplois publics fermés aux étrangers ou des débats relatifs à l’obligation de neutralité et à l’exposition de signes religieux). La méthodologie d’enquête devra donc être précisée en relation avec la conceptualisation de la notion de discrimination.

Les enquêtes provenant de toutes les disciplines des sciences sociales (sociologie, anthropologie, économie, histoire, psychologie sociale, droit etc.) sont les bienvenues. De façon indicative et non exhaustive, les articles pourront s’attacher à un ou plusieurs des trois axes suivants :

Continuer la lecture de La fabrique des discriminations

Mesurer pour prévenir ?

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 1er octobre 2015
Télécharger l’appel au format PDF

Les années récentes ont vu émerger et se déployer une variété de dispositifs sociotechniques permettant la production, la circulation et l’usage de données numériques à des fins de mesure et de quantification. Toute une infrastructure matérielle et informationnelle s’est ainsi mise en place, constituée de sondes, de capteurs, de documents et de technologies informatiques connectées, équipant individus et organisations dans la conduite d’opérations aussi variées que le suivi de paramètres environnementaux et sanitaires (qualité de l’air, de l’eau, des environnements de travail, quantification des états physiques et mentaux des personnes, etc.) ou l’analyse de comportements d’usage et de consommation (électricité, pesticides et autres substances chimiques, mobilité des individus, etc.)

Qu’elles émanent d’initiatives individuelles, de mobilisations collectives ou s’inscrivent dans des projets institutionnels plus routinisés, ces activités constituent presque toujours une forme de production de connaissance orientée par des visées en matière de gestion des risques, de sécurité et de bien-être, voire de justice. Elles accompagnent et interrogent de ce fait les grandes évolutions institutionnelles, réglementaires ou juridiques en matière de prévention, modifiant notamment la prise en compte des questions de santé et d’environnement, impactant ainsi plus largement les systèmes de production contemporains.

Ce dossier de terrains & travaux a pour ambition de rassembler un ensemble de contributions explorant ces enjeux avec des entrées empiriques et théoriques variées. Il invite, à partir d’une thématisation étendue de la notion de prévention, à restituer les multiples dimensions des transformations à l’œuvre et leur articulation avec d’autres espaces, temporalités et pratiques de la vie sociale. En quoi ces dispositifs et ces pratiques de mesure et de quantification reconfigurent-ils ce que prévenir veut dire ? Dans quelle mesure réinterrogent-ils les catégories et les frontières établies (entre professionnel et personnel, entre public et privé, entre contrainte et émancipation, etc.) à travers lesquelles ces phénomènes sont habituellement appréhendés ? Quelles épreuves, quelles tensions se manifestent quand il est question de mesurer pour prévenir ?

Continuer la lecture de Mesurer pour prévenir ?

N°25 – Régulations professionnelles et organisations catégorielles

T&T25Ce n° 25 [2014/2] de terrains & travaux, coordonné par Camille Dupuy, Olivier Le Noé et Jérôme Pélisse, comporte un dossier thématique consacré aux régulations professionnelles et organisations catégorielles ainsi que deux articles hors dossier.

Ce numéro est disponible en version papier et en version électronique via le portail Cairn.


Sommaire :

Varia :

Socialisations masculines de l’enfance à l’âge adulte

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 16 mars 2015
Télécharger l’appel au format PDF

Les discours défendant l’idée d’une crise du masculin semblent faire partie d’un fonds commun d’évidence, au point d’alimenter nombre de débats publics ou pages de magazines. Ces discours pointent, et souvent déplorent, la crise « identitaire » qui affecterait actuellement les hommes et les garçons en raison de la « victoire » supposée du féminisme. Ils s’inquiètent en particulier des difficultés à devenir un homme dans une société caractérisée par la mise en cause généralisée du masculin et de ses attributs traditionnels. En dépit de ces « discours de la plainte » (Dulong et al. 2012), l’analyse sociologique oblige à constater la permanence de la hiérarchie entre les sexes.  Si la domination masculine se recompose, elle ne semble guère perdre de son efficacité. Ce dossier de terrains & travaux entend contribuer à la compréhension de la permanence de cette hiérarchie en abordant un processus qui, bien que central, n’a été que relativement peu investigué empiriquement par les sciences sociales : la fabrication des garçons et l’intériorisation de dispositions masculines. Continuer la lecture de Socialisations masculines de l’enfance à l’âge adulte

Acteurs et dispositifs de la réputation

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 1er décembre 2014
Télécharger l’appel au format PDF

Les questions de «réputation», «notoriété», «visibilité», «reconnaissance» apparaissent de plus en plus centrales dans de nombreux univers (économiques, politiques, sociaux) ; du moins y sont-elles rendues plus apparentes, du fait notamment de la multiplication des formes d’évaluation en ligne. Dans un contexte de renouvellement constant de l’offre de biens et de services et des formes de concurrence, la singularisation devient une préoccupation croissante pour les individus comme pour les organisations. Pour outiller la construction et la mesure de la réputation des professionnels et de leurs prestations, les dispositifs de jugement (classements, palmarès, guides…) se généralisent et se renouvellent, en partie au travers des nouveaux médias (réseaux sociaux, sites d’avis de consommateurs, etc.) Ces transformations induisent potentiellement une modification des mécanismes de production de la réputation, comme le laisse penser la structuration d’un secteur professionnel consacré au «travail réputationnel» (agences d’e-reputation, community managers, employee branding, employer branding…). Continuer la lecture de Acteurs et dispositifs de la réputation

Régulations professionnelles et organisations catégorielles

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 14 mars 2014
Coordinateurs : Camille Dupuy, Jérôme Pélisse, Olivier Le Noé

La sociologie des professions et des groupes professionnels, tout comme celle des relations professionnelles, constituent des champs de recherche dynamiques aujourd’hui aussi bien empiriquement que théoriquement. Les groupes et les activités professionnels étudiés sont de plus en plus nombreux, tout en étant questionnés à partir de diverses entrées. Des processus de professionnalisation plus ou moins problématiques y sont analysés, des injonctions parfois contradictoires relevées, tandis que la relation entre new public management et professions s’avère plus ambivalente qu’il n’y paraît. Continuer la lecture de Régulations professionnelles et organisations catégorielles

Les Outre-mer français

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 16 décembre 2013
Coordinatrices : Élise Lemercier, Valelia Muni Toke, Élise Palomares

Produits d’une histoire coloniale complexe, les Outre-mer français actuels sont des territoires rattachés à la République française selon des modalités et des temporalités différenciées. Officiellement pluralisée depuis l’année des « Outre-mer » en 2011, cette dénomination engage à prendre en compte à la fois la distance géographique de ces territoires vis-à-vis de l’Hexagone, et leur hétérogénéité sociale, culturelle, linguistique, politique et statutaire. Continuer la lecture de Les Outre-mer français

Politiques du handicap

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 26 février 2013
Coordinateurs : Pierre-Yves Baudot, Céline Borelle, Anne Revillard

Organisation d’une manifestation de rue par une association de personnes handicapées, droit de vote des majeurs sous tutelle, « parcours du combattant » autour de la scolarisation en « milieu ordinaire » des enfants en situation de handicap, mobilisations autour de l’accessibilité des lieux publics, mesure du « taux d’incapacité » d’une personne, controverses autour du droit à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées… Les dimensions politiques du handicap sont aujourd’hui multiples. Saisir le handicap comme une question politique permet de mettre en évidence de nombreux paradoxes, à l’origine de la conception de ce dossier thématique consacré à ce qui politise le handicap, la notion de politique étant entendue dans un sens large : construction et mise en loi d’un problème public, enjeux partisans et électoraux, enjeux de gouvernement, mobilisations associatives… Continuer la lecture de Politiques du handicap

Entreprises et déviance

Appel à contributions pour dossier thématique
Date de clôture de l’appel : 7 septembre 2012
Coordinatrices : Pauline Barraud de Lagerie, Marie Trespeuch

Scandales financiers, catastrophes sanitaires, désastres écologiques… beaucoup de situations ont donné lieu, ces dernières années, à la mise en cause d’entreprises, de leurs patrons et/ou de certains de leurs employés. L’affaire Kerviel, la crise du Médiator ou encore le scandale des prothèses PIP comptent ainsi parmi les cas les plus médiatiques de mises en accusation récentes d’entreprises. Par ailleurs, sans être portées sur la place publique, bien d’autres pratiques engendrent régulièrement des litiges plus locaux, à l’échelle d’un secteur industriel, d’une société, ou même d’un service (optimisation fiscale, corruption, travail « en perruque »…) Continuer la lecture de Entreprises et déviance